Passer au contenu

Tourisme et coronavirus : le patron du site Leboncoin lance le « patriotisme touristique »

Le directeur général du site internet Leboncoin.fr a annoncé mardi sur les ondes de la radio RMC vouloir mettre en place un plan d’actions pour sauver le tourisme français.

Alors que le site internet Leboncoin.fr enregistre une fréquentation record depuis la fin du confinement, son directeur général Antoine Jouteau souhaite aider la filière du tourisme en France à rebondir après la crise sanitaire.

Un acteur sérieux, qui d’après des chiffres publiés sur son site participe déjà aux vacances de plus de 4,5 millions de français via des annonces d’hôtel, de gîtes ou encore d’activités. Invité ce matin sur RMC, le directeur général souhaite lancer un plan favorisant notamment les hôteliers « made in France ». Afin de leur permettre de reconstituer leur trésorerie, Leboncoin s’engage à ne toucher aucune commission sur les réservations effectuées via le site, et ce jusqu’à la fin de l’année. Un geste à mettre en perspective avec les taux de commissions des géants du secteur, qui oscillent entre 15 à 30% pour chaque réservation.

Avec près de 218 000 annonces en ligne portant la mention « vacances », le site se revendique désormais comme le deuxième acteur de marché derrière Airbnb. Outre les affaires entre particuliers, Leboncoin a lancé cette année une offre incluant l’hôtellerie. Un défi rendu possible par l’acquisition récente de la Start-Up Pilgo, créée à l’origine par des professionnels du secteur. Aujourd’hui, près de 4500 hôtels utilisent par la plateforme. A la différence de ses concurrents, le client paie directement sa nuitée à l’établissement de son choix.

Outre les taux de commission pour les professionnels du secteur, Leboncoin souhaite également inciter les français à partir en vacances, notamment via la création d’un label sanitaire. Fruit d’un partenariat avec l’entreprise de services à domicile O2, cette initiative permettra en outre de proposer aux hôtes concernés un tarif préférentiel.

Enfin, Leboncoin va offrir à des territoires et des organismes touristiques français des espaces publicitaires pour un montant de 250 000 euros pendant la durée des vacances d’été. Une bonne affaire pour les structures modestes, qui pourront bénéficier de la fréquentation du site pour « toucher » ses quelques 28 millions d’utilisateurs mensuels.

Très touché par la crise sanitaire, le secteur touristique français devrait beaucoup souffrir cet été, de par le manque de préparation pour la haute saison mais aussi et surtout en raison des restrictions mises en place pour lutter contre le virus. Des restrictions toutefois levées peu à peu depuis plusieurs semaines, notamment lors de la phase 2, avec la réouverture des restaurants, des hôtels ou encore des organismes d’accueil.  

Articles suivant Le confinement a-t’il modifié nos habitudes alimentaires ?