Passer au contenu

Quels sont les gestes barrières à adopter pour endiguer la propagation du coronavirus ?

Avec un taux de contagiosité situé entre 1,5 et 3,5, le Covid 19 est bien plus contagieux que la grippe classique. Pour freiner, voire endiguer la propagation de ce nouveau virus, il convient d’adopter certains comportements, plus communément appelés gestes barrières.

 Le premier d’entre eux consiste à rester confiné chez soi. En limitant ainsi ses déplacements, on réduit de manière drastique les interactions sociales et donc la propagation du virus. Une technique fiable dans la lutte contre le Covid 19, qui permet de « lisser » la courbe représentant le nombre de personnes infectées simultanément, et d’éviter ainsi un engorgement insurmontable dans les hôpitaux.

Le confinement permet également de faire gagner du temps aux chercheurs et aux médecins, qui s’activent à trouver un remède ou un vaccin depuis le début de l’épidémie. 

Le deuxième geste barrière, qu’il faudra conserver même à l’issue de notre combat contre le Covid 19, concerne le lavage fréquent des mains. Si le gel hydroalcoolique peut être utile à l’extérieur, l’eau et le savon restent à privilégier au sein de votre domicile. Il convient également de désinfecter fréquemment les objets avec lesquels nous interagissons au quotidien, à l’image des robinets, des téléphones portables ou encore des poignées de porte.

Pour ne pas contaminer votre entourage ou les personnes que vous pouvez être amené à croiser, il est important de se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou votre coude lors d’une toux ou d’un éternuement. Ce troisième geste barrière permet de limiter les gouttelettes en suspension, l’un des principaux vecteurs de propagation du virus.

Si le troisième geste barrière sert à protéger les autres, le quatrième concerne directement votre propre santé. Il s’agit en effet de ne pas se toucher le visage afin que le virus, potentiellement présent sur vos mains, n’entre pas par les voies privilégiées que sont la bouche, le nez et les yeux. Une mauvaise habitude très difficile à perdre. On estime en effet que nos mains entrent en contact avec notre visage près de 300 fois par jour. 

Cinquième et dernier geste barrière, le principe de distanciation. Il convient de garder plus d’un mètre de distance avec les personnes que vous pouvez croiser, notamment dans la rue lors de vos sorties, ou lorsqu’une personne avec qui vous vivez présente des symptômes d’état grippal.

Si vous êtes vous-même malade, porter un masque chirurgical en plus d’effectuer les autres gestes barrières vous permettra de limiter le risque de contaminer vos proches.

Article précédent Le port d’un masque en tissu protège-t-il du Coronavirus ?