Passer au contenu
Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

A l’aube du nouveau millénaire, un mystérieux virus souffle un vent de panique sur la Chine. Son nom ? Le SARS-CoV, plus connu en France sous le nom de SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère). Entre 2002 et 2004, on lui attribue 774 morts. Cette épidémie virale a marqué les esprits de par la violence des symptômes et un taux de décès très élevé (environ 15% selon l’Organisation Mondiale de la Santé).

Avant l’épidémie de SRAS, les coronavirus - appelés ainsi en référence à leur couronne de protéines - n’étaient vu comme un problème que pour les personnes immunodéprimées.

Depuis leur identification dans les années 1960, cette famille de virus était surtout célèbre pour provoquer des infections bien connues du grand public, à l’image de la rhinopharyngite.

Depuis, deux autres coronavirus ont fait parler d’eux : le Mers-CoV, apparu en 2012 en Arabie Saoudite, et le fameux Covid-19, dont les premiers cas ont été observés dans la ville de Wuhan fin 2019.



Leurs points communs ? Provoquer chez les personnes atteintes des complications respiratoires de type pneumonie. Le Covid-19, qui partage de nombreux points communs avec le SRAS (d’origine animale, identique génétiquement à près de 80%...) est heureusement bien moins mortel que ce dernier. Il reste toutefois extrêmement dangereux de par la nature de son système de contagion.

Là où le SRAS était contagieux dans une fenêtre comprise quelques jours après l’apparition des symptômes, le Covid-19 semble pouvoir se transmettre pendant la période d’incubation et même via des hôtes asymptomatiques. C’est cette particularité qui explique la diffusion massive de cette nouvelle forme de coronavirus à travers le monde et la difficulté qu’éprouvent les différents pays à établir une carte précise des contaminations.

Article précédent Le port d’un masque en tissu protège-t-il du Coronavirus ?