Passer au contenu

Les mesures de la Poste pour le déconfinement

Philippe Wahl

Dans un entretien sur RTL ce mardi 5 mai, le président directeur-général de la Poste Philippe Wahl est revenu sur les mesures prises par le groupe pour accompagner le déconfinement.

A quelques jours du 11 mai, de nombreuses entreprises s’apprêtent à reprendre progressivement leur activité. C’est le cas de la Poste, qui était mobilisée jusqu’à alors pour délivrer principalement du courrier et du matériel jugé essentiel.

Outre la réouverture progressive des quelques 7700 bureaux de postes sur l’ensemble du territoire d’ici fin mai, Philippe Wahl promet « d’aider ceux qui doivent rester chez eux ». Objectif : accompagner les personnes les plus vulnérables, pour qui le déconfinement sera plus long que pour le reste de la population.

Ces dernières pourront confier leurs lettres aux facteurs, afin de limiter leurs déplacements. Après s’être signalée, le postier prendra la lettre affranchie qu’il postera à la fin de son service. Concernant l’affranchissement, deux méthodes sont possibles depuis son domicile : Imprimer une étiquette depuis le site laposte.fr, ou payer directement le facteur par chèque ou en espèces avec l’appoint.

« Les expéditions de colis depuis la boîte aux lettres des gens ont été multipliés par trois depuis le début de la crise. Notre innovation : nous allons faire la même chose à partir du 11 mai pour les lettres recommandées, via une démarche en ligne sur le site de la poste (…) Pour les zones les plus rurales, ils pourront mettre une pince à linge sur leur boîte aux lettres pour se signaler aux facteurs » a détaillé le président directeur-général.

La distribution du courrier devrait également reprendre progressivement à partir du 11 mai. La Poste projette de rétablir ce service six jours sur sept, mais aussi de collecter 100% des boîtes aux lettres de rue d’ici fin mai (contre 87% actuellement).

Selon les chiffres communiqués par le groupe au début du mois de mai, « plus de 11.798 points de contacts étaient ouverts, avec plus de 5.475 bureaux de poste en service ». La Poste rappelle également que « les horaires d’ouverture et les services assurés seront adaptés en fonction de la situation sanitaire locale et de la fréquentation des bureaux de poste ». Les départements les plus touchés par le coronavirus pourraient ainsi assister à une reprise plus lente du service.

Article précédent Les États-Unis s’attendent à un bilan plus lourd que prévu
Articles suivant Le coronavirus en Europe : un déconfinement progressif